Remplacer du contenu dans une table en base SQL

Nicolas, le 28 juin 2012

Souhaitant réutiliser l’ancienne url de ce blog, technobiosphere.com au lieu de blog.nicolasgut.com, je devais effectuer 2 modifications successives.
1. Modifier l’url du blog dans l’administration de WordPress (Réglages > Général)
2. Modifier l’adresse de tous les liens et images présents en « dur » dans les articles.
Pour ce faire, le plus simple est de directement remplacer blog.nicolasgut par www.technobiosphere directement dans la base de données.
Direction phpMyAdmin pour effectuer la modification :

UPDATE wp_posts SET post_content = REPLACE(column_name,"blog.nicolasgut","www.technobiosphere")

Et le tour est joué !

#blog #hack it yourself

Wallpaper – Juin 2012 – Satellite Eyes

Nicolas, le 23 juin 2012

Satellite eyes 1

Satellite eyes 2

Satellite eyes 3

Wallpaper un peu particulier pour ce mois de juin. Non pas une image, mais une application qui permet d’afficher une vue aérienne plus ou moins stylisée de l’endroit où on se trouve et de changer cette vue en fonction de ses déplacements. Merci la géolocalisation du Mac. Merci également au travail graphique de Stamen Design qui nous offre de superbes cartes : auquarelle, typographique, monochrome… avec différentes puissances de zoom (rue, quartier, ville, région).
L’application Satellite Eyes est signée Tom Taylor, avec un logo de James Bridle et utilise les données de OpenStreetMap.

La question que je me pose, tout en étant tout à fait séduit par le principe,est celle de la collecte de données privées de localisation la consommation d’énergie de cette application et la charge mémoire/CPU qui lui est consacrée. Ceci étant, il n’est pas nécessaire de faire tourner Satellite Eyes en permanence pour bénéficier du fond d’écran généré.

A voir à l’usage.

Via Laughing Squid et The Next Web.

#Apple #média

Shepard se fait le 13

Nicolas, le 18 juin 2012

Shepard fairey 13 1

Shepard fairey 13 2

Quelques phrases et 2 photos « volées » sur Rue89, c’est tout ce que me permet, en ce lundi soir, le peu d’énergie qu’il me reste. Une insomnie et une bonne journée de travail ont eu raison de moi.
Mais peu importe, je ne pouvais passer à côté, même si je l’ai manqué IRL, Shepard Fairey, Obey Giant pour les « intimes » est un des artistes que je respecte le plus, pour son graphisme et son militantisme.
Pas de street art valable sans politique Point final à la ligne
Shepard a donc décoré de ses fresques une tour du XIIIème arrondissement, rue Jeanne d’Arc. Son graphisme aux tonalités « bloc de l’est » brillent de provocation dans cette rue qui porte le nom du désormais symbole de la France xénophobe.
Demain, je me lève aux aurores et je me tape la ligne 6, rien que pour poser mes yeux sur les rouges, les noirs et les beiges du maître… et instagramer tout ça !
Bonne nuit.

Chose promise, chose due :

20120619-100346.jpg

Obey XIII detail1

Obey XIII detail2

#art

Polisse

Nicolas, le 11 juin 2012

Polisse posters

Polisse est un bon film. Un de ces films bien bruts comme le cinéma français sait en délivrer régulièrement. Signé Maïwenn, on a droit à des tranches de vies de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs), sans détour, sans maquillage, avec les petites joies, les grandes frustrations, les questions de relations rendues si difficiles par un métier de héros ordinaires.
Les acteurs sont très bons. Joey Starr continue son trou sur le grand écran, on y retrouve une Marina Foïs si loin des Robins des Bois, une Karine Viard étonnante, une Sandrine Kiberlain extra-terrestre ou encore un Nicolas Duvauchelle parfait.
Rien d’étonnant que ce film est obtenu le prix du Jury du Festival de Cannes. Même si je ne peux m’empêcher de penser que, même si le sujet (la protection des mineurs) est fort, intense, impressionnant et trop souvent laissé pour compte, Polisse n’est pas unique en son genre, avec des antécédents comme L.627 de Bertrand Tavernier ou encore 36 Quai des Orfèvres de Olivier Marchal, le cinéma français a un vrai savoir-faire propre en matière de bons polars.
La question qui me brûle les lèvres après avoir vu Polisse, c’est : Si Maïwenn a fait du bon boulot en terme de réal’, je ne comprends pas son rôle dans le film, et donc sa présence, que je trouve sur réaliste, improbable, tant le personnage que le jeu d’acteur. Je ne comprends pas. Au point que je trouve que ça dessert le film.

#culture

Le premier numéro de Wired, disponible sur iPad

Nicolas, le 09 juin 2012

Wired first issue

Gratuitement, en plus !
Voilà donc la raison ultime pour se précipiter sur le Kiosque pour télécharger ce numéro historique du magazine Wired. Surtout si vous n’en avez jamais parcouru les lignes… vous n’aurez que 20 ans de retard concernant le magazine de référence du monde connecté.
Au programme, le contenu original du tout premier numéro dans toute sa splendeur kitch : lorsqu’on est à l’avant-garde, on ne vieilli pas forcément très bien. Même si je n’ai acheté Wired pour la première fois qu’en 1998, j’ai le sentiment de me retrouver en terrain connu. Comme une visite de la classe de CP avec les petits bureaux et l’odeur d’alcool des polycopie ; comme une madeleine de Proust d’adoption ; des images posées sur une histoire si éloignée et virtuelle.
Bon anniversaire, Wired, encore un an avant de te prendre une belle murge !

#lectures #média

Bottle Cap Blues

Nicolas, le 02 juin 2012

C’est l’été, enfin, depuis quelques jours. On va pouvoir abuser des barbecues, des pique-niques, des apéros, etc. Enfin, tant de bonnes raisons pour faire péter les capsules des bouteilles de bières glacées.
Et avant qu’un tire au flanc ne s’avise d’utiliser l’absence de décapsuleur pour éviter une bonne mousse, je l’invite vite fait à regarder cette vidéo bien amusante et élégante comme je les aime.

Via John Prolly

#subjectif #vidéos