Guitar rig – Rage Against the Machine – Tom Morello

Nicolas, le 01 jan 2013

Tom Morello

2012 vient de tirer son chapeau et 2013 commence sous la pluie de Provence et les éclats du concert du Nouvel An à Vienne. Ce qui ne m’empêchera pas de vous souhaiter une très bonne année.

Ça, c’est fait.

2012, c’est l’année qui a vu fleurir tout un tas de sorties d’albums anniversaires. 20ème anniversaire, plus exactement. De quoi me rappeler que 20 ans se sont écoulés depuis que ces albums qui ont marqué la fin de mon adolescence sont sortis. Ouch ! Ça fait mal… Countdown to Extinction de Megadeth, Vulgar Display of Power de Pantera et Rage Against the Machine avec l’album du même nom.

C’est d’ailleurs pour célébrer ce dernier, véritable bombe musicale et politique, ainsi que pour souhaiter la bienvenue à ma toute nouvelle Telecaster, que je vous propose un guitar rig consacré à Tom Morello, guitariste prodige de Rage Against the Machine, Audioslave, Street Sweeper Social Club, Axis Of Justice Band et The Nightwatchmen. Compte tenu de la charge d’équipement, malgré son apparence simplicité, et le nombre de formations auxquelles il a participé, je vais me contenter de la période RATM.

Tom Morello

Commençons par les guitares :
– « Arm The Homeless » (Mongrel Custom) – La guitare à l’hippopotame bleu, dont la quasi totalité des pièces ont été changées, équipée de micro EMG, 81 au manche et 85 au chevalet, chevalet vibrato Edge Ibanez et un manche Kramer. Elle est accordée en Mi standard (EADGBE).
– « Sendero Luminoso », une Fender American Standard Telecaster du début des années 80, totalement de série, si ce n’est les autocollants qui lui sont apposées et les marques de la destruction d’un poste de TV lors de la performance live des MTV Music Awards de 2000. Elle est accordée en Mi open de Ré (DADGBE).
Ibanez Custom Talman, dont Tom utilise un défaut de micro pour en tirer des sonorités particulières en manipulant le sélecteur et le réglage de tonalité. Elle est accordée en Mi open de Ré (DADGBE).
Ibanez Custom Artstar Hollowbody qui est équipée d’effets comme une Wah-Wah, un Echo, une Distortion et un Treble/Bass Boost adaptés d’un vieil effet Vox. Elle est accordée en Mi standard (EADGBE).
St. George « crème » – Guitare petite et légère. Le sélecteur a un problème en position centrale ce qui provoque un son particulier. On y trouve un DiMarzio Hot-Rail en position chevalet et un micro tout pourri en position manche. Cette guitare a été achetée dans un dépôt vente canadien et est accordée en Mi open de La (AADGBE) ou Mi open de Ré (DADGBE).
Gibson EDS1275 Double Manche, totalement de série et accordée en Mi open de Ré (DADGBE) sur les 2 manches.
Ibanez AX Custom, probablement équipée d’une Whammy. On y trouve l’autocollant Devil 340, un vibrato de type Floyd Rose (Ibanez Edge), un micro EMG SA en position manche et un 81 en position chevalet. Elle est utilisée comme guitare de réserve pour la Telecaster.
Ibanez Roadstar avec des petits autocollants hippopotames et sert de réserve pour la guitare « Arm the Homeless ».

En studio, on rajoutera :
– 2 Ovation Breadwinners
– une James Trussart Steelcaster

Gibson Les Paul rouge
Ibanez Talman de couleur crème avec deux humbuckers
– une guitare acoustique Applause utilisée pour l’écriture
– des Fender Stratocasters.

Tom Morello

Concernant les effets, on trouve :
Boss TR-2 Tremolo
Jim Dunlop Original Crybaby Wah-Wah
Digitech WH-1 Original Whammy Pitchshifter/Harmonizer
Boss DD-2 Digital Delay
DOD FX40b Equalizer (uniquement utilisé pour booster le signal)
Ibanez DFL Flanger
En studio, on croise également une Talkbox inconnue, un Electro-Harmonix Small Stone Phaser et une Vox Tone Bender Fuzz.

Finissons par les amplis :
– une tête Marshall 50-Watt JCM800 2205
– un cabinet Peavy 4×12″
A noter que Tom Morello n’utilise qu’un canal de l’ampli et passe du son clair au son saturé uniquement en jouant sur le volume de la guitare.
En studio, il utilise également :
– un Musicman de style Twin aver un phaser intégré.
– un combo Line 6 Flextone
– un mini ampli Pignose

Voilà de quoi se rapprocher du son magique et si particulier de Tom Morello.

Si vows souhaitez avoid plus de détails, vows pouvez vows render sir The Official Rage Against the Machine Equipment Page, sir le site de Peter Skull ou encore sur Pedalboard & Set-up.

#guitar rigs

Guitar rig – Social Distortion – Mike Ness

Nicolas, le 20 nov 2012

Mikeness goldtop
Crédit photo : Offbeat Magazine

Mike Ness est un guitariste / chanteur que j’aime beaucoup. Un savant mix entre punk et rock country que je peux écouter sans interruption tout au long de ses 2 albums solo et des 8 albums signés au nom de son groupe, Social Distortion.

Le matos de Mike Ness est assez simple, voire très simple. A retenir :
– Un ampli Fender Bassman 1967, modifié par Fred Taccone et Billy Zoom, accompagné d’un cabinet Marshall 1960B 4×10″ reissue
– Une pédale d’overdrive Boss SD-1
– Une pédale de delay MXR Carbon Copy Analog Delay M169 (uniquement en studio. Etrangement, le delay est placé avant l’overdrive)

Mikeness sunburst
Crédit photo : l’excellentissime Dirk Behlau

Au chapitre des guitares, on trouve :

– une Gibson SG (aux débuts de Social Distortion)
– une 76′ Gibson Les Paul Deluxe, avec micros Seymour Duncan SP90 Custom Shop (sa guitare fétiche, gold avec « Orange County », la région où il est élevé en Californie… tiens comme moi, sauf que moi, c’est le Comté d’Orange en France… , et la tête de Thrush Muffler, stickés sur le corps)
– une Gibson Les Paul Sunburst
– une Gibson J-35 de 1939 (Acoustique)
– une Martin D-18 de 1940 (Acoustique)

Et pour les amateurs de précision, on pourra rajouter l’usage de cordes Ernie Ball au tirant 10-52 et les réglages suivants pour ses effets et ampli :
– Overdrive : Level à 2h, Tone à 12h, Drive à 2h
– Delay : Regen à 0, Mix à 9h30, Delay à 10h30, mod actif
– Ampli : Volume 10, Treble 10, Bass 7, guitare branchée dans l’entrée 1 Bass
A noter que le sélecteur de micro sur ses électriques est bloqué sur la position chevalet par du ruban adhésif.

Vous pourrez retrouver ces informations sur l’article français wikipedia consacré à Mike Ness (j’ai moi-même complété l’article sur wikipedia) et si vous voulez consulter les sources, il vous faudra vous rendre sur ÜberProAudio , sur efxporn.com via le forum Fender et le forum My Les Paul.

#guitar rigs

Guitar rig – Vildhjarta – Daniel Bergström

Nicolas, le 06 nov 2012

Vildhjarta daniel bergstrom

Premier article de ce type dans la technobiosphere. Premier article qui vient illustrer ma tendance geek concernant les instruments de musique. Ce qui est assez surprenant quand on sait que cet intérêt est constant depuis tant d’années chez moi. C’est peut-être la raison. Je n’ai que très rarement associé mon activité musical (et ce qui tourne autour) et mon blog parce que mon blog est arrivé très tardivement comparé à mes début dans la musique.

Premier article, donc, consacré à l’équipement de Daniel Bergström, guitariste du « jeune » (né en 2005) groupe suédois Vildhjarta. Si ce groupe, malgré un EP (Omnislash en 2009) et un album (Måsstaden en 2011), est très peu connu en France, c’est parce qu’il n’a tourné qu’en Suède, Norvège, Finlande, Russie et en Inde. Une grande tournée européenne et nord-américaine est prévue. Voilà qui va faire plaisir aux amateurs de musique bien grasse.

Pour assurer une musique bien grave et lourde, Daniel Bergstörm a utilisé, pour enregistrer l’album du groupe, 2 Ibanez RG XL dont la particularité est d’avoir un diapason de 27″, 7 cordes et un corps en tilleul. De quoi assuré des accordages aussi bas que des catacombes. Pour le reste de la chaîne, on trouve simplement une pédale d’égalisation Boss GE-7 branchée dans un Line 6 POD XT. En live, on garde les guitares et on branche un Palmer directement dans la table de mixage. Vraiment difficile de faire plus simple !

Source : No Clean Singing

(… et pour finir : THALL ! )

#guitar rigs