Evernote : du service en ligne aux produits dérivés

Nicolas, le 05 nov 2013

Après avoir travaillé pour l’image de marque de Palm, s’être occupé du packaging pour Apple et avoir dirigé une agence design à San Fransisco pendant 13 ans, Jeff Zwerner a monté le partenariat entre Evernote et Moleskine pour proposer aux utilisateurs de la start up des carnets de note luxueux, ainsi qu’un partenariat avec 3M pour une ligne de Post-It toujours avec Evernote.

Le magazine Fast Company propose une interview très intéressante de celui qui diversifie les sources de revenus d’Evernote en ajoutant aux services premium des produits dérivés vendus via le Evernote Market. A lire ici.

A noter que cette diversification de sources de revenu, passant du service online au produit offline n’est pas une première, loin de là, et sans remonter à George Lucas qui a fait ses choux gras avec la licence Star Wars, déclinée sous toutes les formes possibles et imaginables (mais toujours avec un contrôle strict du réalisateur), il faut garder en mémoire le cas Angry Birds. Non content de faire un chiffre d’affaire hallucinant avec le jeu vidéo, les produits dérivés (peluches, cartes, jeux de plateaux/société, etc.) rapportent à l’éditeur Rovio une belle somme : 45% du CA global en 2012 !

A quand des Haribo Candy Crush Saga ?

#design #média