Guitar Hero on Tour – DS – ultimate review !

Nicolas, le 14 juin 2009

guitar-hero-on-tour-ds.jpg

Après avoir montré quelques vidéos du dernier volet du jeu vidéo Guitar Hero dédié à Metallica à ma dulcinée, elle n’avait qu’une chose en tête : qu’on y joue. Moi, faisant erreur, je lui rétorque qu’on va pas acheter une console (PS3… je peux pas saquer la xbox) juste pour un jeu auquel on va jouer seulement quelques heures… ça fait cher le caprice de fin de soirée ! A ce moment-là, je ne savais pas que Guitar Hero était disponible sur la PS2, que j’ai toujours, dans un coin, rapport au fait que ma fille… les devoirs, les jeux vidéos, et tout… Bon, ça ne ferait plus que le jeu à acheter avec les accessoires ad-hoc. Malgré tout, j’hésite lourdement à effectuer l’achat craignant toujours que l’intérêt pour l’exercice ne dure pas plus de quelques heures. En ce moment, je ne suis pas enclin à faire des dépenses irréfléchie. Avec le bébé qui va arriver dans quelques mois, un peu de matériel photo à acheter d’ici la fin de l’année… je préfère être prudent sur les dépenses accessoires.

J’enterre donc le caprice dans un coin et passe à autre chose.
Or, cet après-midi, je passe par le magasin de jeux vidéo pour acheter un jeux en français pour que ma fille puisse s’obliger à exercer la langue de Molière de manière ludique et voilà-t’il pas que je tombe sur Guitar Hero on Tour, pour Nintendo DS, en occasion pour la modique somme de 35 euros. Je l’achète, me disant qu’on va faire le test. Que dans le pire des cas, ça plaira toujours à la petite qui fait de prouesse au jeu DS avec les tambours (no comment sur l’état de mes oreilles); dans le meilleur des cas, on s’amusera comme des fous et on achètera la version Playstation plus tard.
Je rentre tout content de moi à la maison et présente mon achat inutile à ma compagne qui me rétorque que ce n’est pas amusant sans la guitare. J’aurais dû m’en douter. Avec elle, pas de demie mesure. Enfin bon, je ne m’en offusque pas et préfère accorder de l’attention à ma fille qui fait des bons dans tous les sens à la simple vue du sac du magasin.

Pendant que cette dernière découvre un volet des Sims pour DS, j’équipe ma DS du grip spécial Guitar Hero, qui s’insère dans l’emplacement dédié aux cartouches GameBoy « old generation », et découvre le logement bien pratique pour un médiator aussi épais que la carte mémoire de mon EOS 400D. La prise en main est plutôt pas mal mais si la taille de ma paluche m’oblige à quelques contorsions pour que les boutons tombent bien sous mes doigts. Le démarrage se fait très vite et très simplement. Dès la première partie rapide, je me prends au jeu. Comme il est d’occasion, j’ai la chance d’avoir tous les morceaux à disposition. J’en teste quelques uns et m’amuse pas mal. Je regrette simplement de ne pas tellement me retrouver dans la playlist du jeu. Oh, bien sûr, je tripe sur La Grange de ZZ Top, je me remémore de bons moments avec Spiderwebs de No Doubt ou encore Are You Gonna be my Girl de Jet… Lynyrd Skynyrd, Ozzy, Nirvana… pour le reste… mmm… le pire étant Tokio Hotel, Europe, Skid Row… beurk. On pourra choisir différent mode de jeux dont mode carrière qui permet, justement de débloquer les morceaux, mais aussi des accessoires pour votre personnage.
Je regretterai simplement d’avoir pas plus de morceaux réellement de guitar heroes… Black Sabbath, The Who… etc, etc. Pour ce qui est de jouer en soi, pour moi qui fait de la guitare (en vrai), je n’ai pas de problème. Je dis ça parce que pour ma douce et mon petit diable, c’est pas la même limonade et aucun morceau ne supporte le massacre total. Quant à moi, j’ai quand même la fâcheuse impression de faire du tapping au médiator sur le haut de mon manche. Ce qui retire pas mal au naturel de l’exercice. Je suppose aisément qu’avec une version console de salon du jeu, avec la guitare qui le fait bien, ça doit être le pied. Je comprends alors le succès de Guitar Hero d’Activision qui a certainement surfé sur la récente popularité du Air Guitar.

En conclusion, cette version DS est très amusante et permet d’être emporté très facilement, contrairement à la version salon, et qui pourra m’occuper un moment, en cas de besoin, lors d’un séjour à la campagne. La DS prouve ainsi qu’on peut l’utiliser pour faire de la musique aussi bien de manière sérieuse (voir Korg DS-10) que de manière ludique.
Comme, manifestement, je suis celui que ça amuse le plus à la maison, je vais certainement en rester là pour mes achats de Guitar Hero (sauf si je craque vraiment pour un Slipknot, Metallica ou Slayer) car, si ça ne tiens qu’à moi, je préfère ma vraie guitare à celle de la console.

Playlist de Guitar Hero on Tour :

- Mademoiselle K – Ca Me Vexe
– Tokio Hotel – Monsoon
– Beatsteaks – Monster
– Heroes del Silencio – Avalancha
– Europe – Rock the Night
– OK GO – Do What You Want
– Blink 182 – All The Small Things
– Incubus – Anna Molly
– Freezepop – I Am Not Your Gameboy
– Jet – Are You Gonna Be My Girl
– Nirvana- Breed
– Red Hot Chili Peppers – Knock Me Down
– No Doubt – Spiderwebs
– Stray Cats – Stray Cat Strut
– Twisted Sister – We’re Not Gonna Take It
– Smash Mouth – All Star
– Maroon 5 – This Love
– Ozzy Osbourne – I Don’t Wanna Stop
– Lynyrd Skynyrd – I Know A Little
– Skid Row – Youth Gone Wild
– Bloc Party – Helicopter
– Pat Benatar – Hit Me With Your Best Shot
– Stevie Ray Vaughan – Pride And Joy
– Kiss – Rock And Roll All Nite
– ZZ Top – La Grange
– Santana – Black Magic Woman

Vous aurez remarqué, une fois de plus, avec cet article, que la technobiosphère est toujours dans le feu de l’actualité en parlant de ce jeu sorti depuis des lustres. Je me permets d’ailleurs de vous annoncer que nous sommes dans les starting block pour vous proposer un ultime test du Canon EOS 50D pile pour la sortie du … 60D (petit clin d’oeil à JLB qui doit rédiger cet article et une pensée sincère spécialement en ce moment).

Plus de photos sur mon flickr, set « Guitar Hero on Tour« .

EDIT : Après un week-end de jeu intensif, j’ai quand même remarqué que le grip a une fâcheuse tendance à sortir de son emplacement, ce qui provoque un arrêt du jeu et l’obligation de relancer la console. Ce qui est particulièrement frustrant lorsque ça arrive en plein solo endiablé. Par ailleurs, je risque d’avoir un peu de mal à réussir le niveau expert tant je suis obligé de contorsionner ma main pour atteindre les touches. Ce manque de confort va, sans aucun doute, nuire à ma performance. A suivre…

#tests