Un MacBook Air lent au réveil ? Voici la solution.

Nicolas, le 23 fév 2014

macbook_pro_keyboard_abstract_hd_wallpaper

Ce qui m’a marqué le plus, en passant de mon ancien MacBook Pro à mon MacBook Air, c’est la vitesse d’accès aux données, rien de plus normal avec un disque SSD, que ce soit pour l’usage courant, qu’au démarrage ou à l’extinction. Une véritable formule 1 à rendre jaloux un PC, mais également n’importe quel iDevice.
Mais une ombre venait ternir ce bonheur. Et non des moindres.
Une des grandes qualités du Mac, c’est que je n’ai à l’éteindre qu’une fois par semaine, environ. Le reste du temps, je fais confiance à la mise en veille de l’activité. Très pratique. Si ce n’est qu’à chaque réveil, je me trouve comme un idiot à attendre plus de 30 secondes, voire une minute, à moins que ce soit la distorsion temporelle de l’impatient, avant que le touchpad réponde, avant que je puisse taper mon mot de passe de session.
Une tannée. Une souffrance. Surtout quand je dois réveiller la machine en urgence, comme pendant un coup de fil avec un client, alors qu’ayant complètement oublié de quoi il me parle, je dois retrouver les informations tout en meublant oralement.
Satané MacBook Air qui me trahit systématiquement.

Heureusement, il existe un moyen de remédier à ce problème. Tellement simple qu’en lisant la solution, je n’y croyais pas.
Comment une solution aussi simple peut résoudre cette plaie béante de plus de 2 ans ?
Je romps tout de suite le suspens. Ça marche ! Au point que je me suis amusé à mettre le MacBook Air en veille et à le réveiller à tout bout de champs pour constater que l’action était bien devenue instantanée ! C’est le cas.
Comment faire ? Resetter le SMC (System Management Controller).
Et concrètement ?

  1. On éteint bien proprement le MacBook Air.
  2. On appuie simultanément sur les touches alt (option) + ctrl + shift (majuscule) + touche démarrer, et on les relâche simultanément. (Attention, les 3 premières touches sont celles qui se trouvent à gauche du clavier). Pour ma part, j’ai appuyé une paire de secondes pour être sûr.
  3. Ensuite, on redémarre l’ordinateur.
  4. Voilà. C’est tout. Il ne reste plus qu’à tester pour voir si tout est bien rentré dans l’ordre.

Pour plus d’info, c’est par ici.

#Apple #hack it yourself #hightech